Plants
Projets régionaux

Les projets de la région Océan Indien.

"Protection Agro-Ecologique des Cultures" : la 1ère formation diplômante destinée aux professionnels de l'agro-écologie

Rédigé par Caroline Gloanec Modifié le

Partager :
  • 1ère promotion du Certificat Universitaire de Qualification Professionnelle « Protection Agro-Ecologique des Cultures » (CUQP PAEC)
  • Biophyto_1
  • Biophyto_2
  • Biophyto_3

Développé dans le cadre du projet Biophyto, le Certificat Universitaire de Qualification Professionnelle (CUQP) "Protection Agro-Ecologique des Cultures" est la première formation diplômante destinée aux professionnels et permettant l’acquisition de compétences dans le domaine novateur de l’agro-écologie (Voir la vidéo). Sept producteurs du réseau Biophyto faisaient partie la 1ère promotion de diplômés, dont la remise des diplômes avait lieu le 23 mai 2013 à l'IUT de St-Pierre (La Réunion).

La stratégie de la protection agro-écologique des cultures proposée dans le cadre de Biophyto repose sur le rétablissement des équilibres bio-écologiques dans les agro-écosystèmes. Ainsi, plusieurs techniques agroécologiques de gestion de la biodiversité végétale peuvent contribuer à la fois à réduire la pression des insectes ravageurs et à augmenter les populations d’insectes utiles à l’agriculture, en favorisant le développement d’une biodiversité animale fonctionnelle. Constituée d’auxiliaires (arthropodes prédateurs, pollinisateurs et parasitoïdes), la biodiversité fonctionnelle devient capable de jouer un rôle majeur de régulation des ravageurs. Ainsi, pour l’agriculteur ou le technicien agricole, la protection agro-écologique des cultures nécessite de repenser la façon de gérer la lutte contre les ravageurs et la préservation des insectes utiles. Et cela passe par l’acquisition de connaissances nouvelles.

Qu’est ce qu’un CUQP ?

Un Certificat Universitaire de Qualification Professionnelle (CUQP) est une formation universitaire destinée à répondre à un besoin précis du monde professionnel. Elle complète les formations diplômantes de l’Education Nationale et l’Enseignement Supérieur en proposant aux étudiants d’acquérir une qualification opérationnelle reconnue dans la mise en œuvre de techniques nouvelles et de développer les compétences associées à des métiers spécifiques.

Objectifs du CUQP "Protection Agro-Ecologique des Cultures"

Le but de cette formation est de permettre aux professionnels du monde agricole (techniciens d'organismes agricoles, exploitants agricoles, ouvriers…), de se former aux pratiques agro-écologiques. Le concept d'agro-écologie doit être compris et les pratiques doivent pouvoir être reproduites par les stagiaires à la fin de la formation.

Accessibilité et organisation de la formation

Le CUQP est accessible aux salariés et exploitants agricoles dans le cadre de la formation continue, du plan de formation, du droit individuel à la formation…etc. Son financement est assuré par les organismes paritaires collecteurs agréés du monde agricole (Vivéa,Fafsea, Opcalim…), dans le cadre de la prise en charge de la formation professionnelle continue des salariés. L’effectif est volontairement limité à 14 étudiants afin de faciliter les échanges avec les formateurs.

L’équipe pédagogique est constituée de professionnels issus des principaux domaines concernés. (Chambre d’Agriculture, Cirad, FARRE, FDGDON, ARMEFLHOR, IUT). Le programme pédagogique, réparti sur 4 unités d’enseignement, alterne les phases théoriques (23h) et pratiques (11h) sur 5 jours de formation. Les repas du midi et les transferts vers les parcelles pour les sorties sur le terrain sont pris en charge. Un kit de formation est fourni à chaque étudiant comprenant, outre le matériel nécessaire à la prise de note, les supports papier de toutes les interventions, 2 ouvrages spécialisés et une loupe de terrain pour l’observation des arthropodes.

Bilan & perspectives

Treize étudiants ont ainsi été accueillis entre le 5 avril et le 15 avril 2013 : 3 techniciens, 4 salariés d’exploitation agricole et 6 exploitants agricoles. A l'occasion de la remise des diplômes, qui a vu 100% de réussite, Philippe Laurent, maître de conférences à l'université de la Réunion, a souhaité que "cette formation ne soit que la première et que de nouvelles promotions viennent dans le futur augmenter le nombre de professionnels diplômés en agro-écologie à la Réunion". Jean Philippe Deguine, coordinateur du projet Biophyto au Cirad, a quant à lui rappelé "qu'au démarrage du projet Gamour sur la gestion agro-écologique des mouches des légumes en 2009, l'agro-écologie était un sujet qui comptait de nombreux réfractaires. De voir aujourd'hui se concrétiser une remise des diplômes sur une formation universitaire en protection agroécologique des cultures s'avère donc être une très belle avancée. Les producteurs lauréats deviennent ainsi les pionniers de l'agro-écologie à la Réunion".

Contenu de la formation :

  • Jour 1 : Protection des cultures et agro-écologie

1.État des lieux de la protection des cultures
2.Les bases de l'agro-écologie :
          - concepts et axes directeurs
          - application de l'agro-écologie à la protection des cultures
          - lutte biologique de conservation et gestion des habitats

  • Jour 2 : Un exemple réunionnais de protection agro-écologique des cultures : Gamour

1.L'agroécologie appliquée : l'apprentissage du projet GAMOUR
          - conception et mise en œuvre
          - résultats
          - recommandations
          - perspectives

2. Visite de terrain

  • Jour 3 : Arthropodes des cultures (ravageurs et auxiliaires)

1. Les catégories présentes dans les agro-écosystèmes
2. Visite de laboratoires (Cirad 3P)
3. Visite de terrain et reconnaissance d’arthropodes (ARMEFLHOR)

  • Jour 4 : La protection agro-écologique du manguier

1. Visites de parcelles Biophyto : biodiversité végétale et animale
2. En salle : conception du projet, résultats attendus, perspectives

  • Jour 5 : Évaluation et débriefing (bilan de la formation et échanges)

Évaluation: orale (10 min par stagiaire) et écrite (1h)

L’attribution du CUQP est conditionnée par la réussite aux évaluations (moyenne supérieure ou égale à 10/20 - évaluation écrite : 50% de la note et évaluation orale : 50% de la note). Une attestation de suivi de formation est remise au participant.

See all articles