Au pôle de protection des plantes (Réunion)
Science & recherche

Chercheurs, faites connaître vos travaux sur l'océan Indien et 
partagez vos connaissances dans cet espace !

Résultats : des filières développées et des milieux naturels restaurés

Written by Sophie Della Mussia Modified on the

En 10 ans, la production de plants maraîchers aux normes de qualité européennes (norme Qualité CE) est ainsi passée de 5 millions à plus de 40 millions, grâce à l’appui du Cirad et de l’Armeflhor. La production de plants fruitiers s’est également largement améliorée avec l’application de la norme CAC sur les agrumes, garantissant leur qualité (sanitaire, variétale et physiologique). Cette production de plants à la norme CAC (20 000 plants en 2010) par des pépiniéristes formés par l’Armeflhor et les greffons aux normes fournis par le Cirad, permet aujourd’hui le renouvellement des vergers d’agrumes sur l’île.

Outre la diffusion de plants aux normes européennes, qui a bénéficié directement au développement de la filière « fruits et légumes », les travaux menés par le Cirad au 3P ont également contribué à :

  • la relance de la filière ail et de la filière grenadille, grâce à l’assainissement de variétés mené par les équipes du Cirad au 3P,
  • la relance de la filière anthurium, par la mise au point d’une méthode de détection précoce de la bactériose de l’anthurium (méthode validée par l’Anses et l’Europe et aujourd’hui appliquée par la Clinique des plantes), et actuellement par la sélection de variétés résistantes à cette maladie (en partenariat avec l’Armeflhor)
  • la création d’une filière de production de semences aux normes de qualité européenne (avec la mise en place de Flhorys), grâce à l’inscription par le Cirad de variétés locales au catalogue officiel
  • la mise au point d’une méthode de gestion agroécologique des mouches des légumes, pour éviter l’épandage d’insecticide sur les courgettes et autres cucurbitacées (actuellement en cours de diffusion auprès des maraîchers par la Chambre d’agriculture).
  •  un patrimoine biologique agricole important rassemblé au sein d’un centre de ressources biologiques (CRB Vatel) comprenant des collections de légumes sous-utilisés (légumes lontan ), de vanilliers, d’aulx tropicaux, à disposition des filières

Les travaux du Cirad sur la germination des graines d’arbustes indigènes ont également facilité la production plants indigènes par les pépiniéristes : 300 000 plants ont été produits pour aménager la Route des Tamarins en 2009 et 90 000 plants le seront d’ici 2013 pour reconstituer la forêt semi-sèche, dans le cadre du projet Life + Corexrun (coordonné par le Parc national).

Enfin la lutte biologique contre la vigne marronne a permis de réduire très fortement la pression de cette peste végétale sur les plantes endémiques et indigènes de la Réunion.