Au pôle de protection des plantes (Réunion)
Science & recherche

Chercheurs, faites connaître vos travaux sur l'océan Indien et 
partagez vos connaissances dans cet espace !

Détecter la bactérie Ralstonia solanacearum dans la plante et dans l'eau

Written by I. Soustrade Modified on the

  • Curcubitacées infectées par Ralstonia solanacearum.

La bactérie Ralstonia solanacearum peut être véhiculée par l'eau de ruissellement, l'eau d'irrigation, les réseaux hydrographiques. On peut la retrouver dans les réservoirs et retenues collinaires utilisés par les agriculteurs. La mise au point d'une méthode de détection de la bactérie dans les eaux, rapide et fiable, est un préalable à la mise en oeuvre d'un réseau d'alerte et de prévention des contaminations.

Mais pour éviter d'introduire la maladie dans une exploitation, il faut tout d'abord planter des végétaux sains, non porteur de la bactérie. Un test suffisamment sensible peut garantir le bon état des plants disponibles en pépinières.

Afin de détecter la bactérie à la fois dans la plante et dans l'eau, un outil PCR a été mis au point par les scientiques du Pôle de protection des plantes. Cet outil, très sensible, peut détecter la bactérie à des taux de 10 cfu/mL dès le lendemain de l'inoculation.

Le Service de Protection des Végétaux utilise actuellement cet outil dans le cadre d'une campagne d'analyses chez les pépinéristes. Objectif : ajouter un volet phytosanitaire à la certification existante, permettant de garantir le bon état phytosanitaire des plants mis en vente.