Au pôle de protection des plantes (Réunion)
Science & recherche

Chercheurs, faites connaître vos travaux sur l'océan Indien et 
partagez vos connaissances dans cet espace !

Comment lutter contre les maladies à virus des plantes ?

Written by Administrateur Modified on the

La prémunition (ou protection croisée)

Parmi les moyens spécifiques aux maladies virales figure la prémunition. Cette méthode consiste à inoculer une souche virale produisant des symptômes attenués, afin de protéger les plantes contre une infection ultérieure par des souches sévères du même virus. Cette souche appelée souche prémunisante, n'induit que des symptômes peu sévères qui n'affectent pas ou peu le rendement et la qualité des récoltes. Cette particularité à également été observée chez les viroïdes.

Comme tout agent de lutte biologique, la souche prémunisante soit satisfaire plusieurs exigences :

  • induire des symptômes légers par rapport à ceux provoqués par les souches rencontrées en champ
  • infecter la plante de manière systémique afin de protéger tous ses organes
  • présenter une stabilité génétique de manière à minimiser les risques de réversion vers une forme plus sévère
  • ne pas être transmissible par des vecteurs afin d'éviter la dissémination non intentionnelle
  • protéger la plante vis-à-vis de l'ensemble des isolats présents au champ
  • être facile à produire, à conserver et à inoculer

Cette méthode peut présenter certains risques qu'il convient d'évaluer rapidement. Dans certains cas, la souche prémunisante peut s'avérer pathogène sur d'autres plantes ou montrer une synergie avec d'autres virus sur la plante à protéger. Elle peut également muter et devenir pathogène

Pour en savoir plus sur les méthodes de diagnostic et d'identification des agents pathogènes, cliquez ici .

Retourner à la rubrique " Virus et viroïdes : le monde de l'invisible"

Liste complète des articles