Au pôle de protection des plantes (Réunion)
Science & recherche

Chercheurs, faites connaître vos travaux sur l'océan Indien et 
partagez vos connaissances dans cet espace !

Le laboratoire de la santé des végétaux intègre l'Agence française de sécurité sanitaire

Written by Administrateur Modified on the

  • Bruno Hostachy, responsable de la station Ravageurs et pathogènes tropicaux du Laboratoire de la santé des végétaux (Réunion).

Rattaché jusqu'à présent directement à la Direction Générale de l'Alimentation (DGAL) du Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire en France, l'intégration du laboratoire de la santé des végétaux à l'Anses s'inscrit dans la logique de la séparation de l'évaluation et de la gestion des risques. Elle fait suite aux états généraux du sanitaire conduits en France par le ministre de l'agriculture en 2010 dans les domaines du végétal et de l'animal.

Le laboratoire couvre toutes les disciplines relatives à la santé végétale : virologie, bactériologie, mycologie, OGM, nématologie, entomologie, plantes invasives ainsi que les ravageurs et agents pathogènes tropicaux.

A travers ses missions de référence, le Laboratoire de la santé des végétaux met au point des méthodes d'analyse de dépistage et développe des recherches nécessaires à la bonne exécution de la gestion des risques en santé végétale. Il apporte conseil et appui technique et scientifique au service de l'Etat. Il contribue au processus de coopération scientifique nationale et internationale en relation avec ses missions. Il encadre et anime un réseau de laboratoires agréés pour la mise en œuvre des analyses officielles et organise des essais inter laboratoires d'aptitude pour garantir la fiabilité de ce réseau.

L'arrivée de ce laboratoire permet aussi d'intégrer la dimension santé végétale au dispositif déjà en place au sein de l'Anses en santé humaine et animale et contribue ainsi à l'approche globale d'évaluation des risques et de référence dans les domaines de l'alimentation, de l'environnement et du travail.
Le laboratoire comprend 80 personnes sur 6 sites (Angers, Clermont-Ferrand, Montpellier, Nancy, Rennes, La Réunion), dont une station de quarantaine pour l'importation des végétaux en France.

Source : Anses

Liste complète des articles