Au pôle de protection des plantes (Réunion)
Science & recherche

Chercheurs, faites connaître vos travaux sur l'océan Indien et 
partagez vos connaissances dans cet espace !

La vaccination des plantes en question

Rédigé par Sophie Della Mussia Modifié le

Partager :

La stratégie de vaccination est nouvelle, non transgénique et basée sur l'utilisation de petits acides nucléiques de type ARN comme vaccin. Ces petits ARN vont s'associer aux ARN viraux complémentaires ce qui enclenche chez les plantes un processus naturel de défense nommé " silencing " qui va dégrader ces virus reconnus alors comme ennemis.

La manifestation a pris la forme d'un congrès scientifique interne incluant pour la première fois les trois axes du projet COST :

  • WG1-Développement de stratégies nouvelles non transgéniques pour le contrôle des virus de plantes,
  • WG2- Mise en application de ces stratégies chez différentes plantes d'intérêt agronomique
  • WG3- Aspects socio-economiques liés à l'application de ces nouvelles méthodes. 

Neuf scientifiques internationaux extérieurs invités ont donné des conférences introductives aux sessions thématiques scientifiques.

L'objectif principal du projet COST est quant à lui de renforcer les réseaux scientifiques existants en Europe afin de développer des méthodes appropriées, efficaces et rentables pour identifier une réponse réactive et proactive aux maladies virales de plantes d'intérêt agronomique pour une agriculture durable. L'objectif final, outre la reconnaissance scientifique dans ce domaine disciplinaire, est de transférer des méthodes de vaccination des plantes aux utilisateurs finaux que sont les organisations de protection des plantes et les groupements de producteurs.

Pour en savoir plus :
Site web du projet COST

See all articles