Bandeau Formation & éducation
Formation & éducation

Professionnels de l'agriculture, étudiants, ou simples curieux,

(in)formez-vous et échangez sur cet espace !

Lutte chimique : conditions pour réussir une application

Written by Administrateur Modified on the

 

  •  Choisir le bon produit en fonction de la flore des mauvaises herbes à maîtriser et de l'itinéraire technique de la culture.
  •  Respecter les doses d'application ; souvent, les agriculteurs ont tendance à réduire les doses de produit, pour diminuer les coûts et éviter les risques de phytotoxicité ; les traitements ne sont pas toujours réalisés régulièrement en ligne, ce qui crée des zones où le produit est sous-dosé, donc inefficace, et des zones où le produit est surdosé, donc phytotoxique.
  •  Intervenir au moment préconisé ; par exemple, les produits de pré-levée ne doivent pas être appliqués sur des plantes déjà levées ; les herbicides de post-levée sont épandus en fonction du stade de développement des mauvaises herbes, en particulier s'ils ont une action de contact ; ils seront d'autant plus efficaces que les cibles visées sont jeunes ; en riziculture, le propanil, qui agit par contact, doit être appliqué sur des plantes très jeunes (stade 3-4 feuilles) pour être efficace sur Poaceae.
  •  Utiliser des appareils adaptés aux pulvérisations d'herbicides, équipés de buses à jet plat (buses pinceau ou miroir), alors qu’on rencontre fréquemment l’usage d’appareils prévus pour les pulvérisations d'insecticides, équipés de buses à jet conique à turbulence, voire d’atomiseurs à moteur; de plus, un soin particulier doit être demandé aux opérateurs pour le réglage et pour l’entretien après usage (rinçage, nettoyage, ...).

 

  •  Vérifier régulièrement l'étalonnage des appareils, afin de corriger les défauts des appareils (usure des buses) ou les défaillances des opérateurs ; la quantité de bouillie épandue par hectare doit être déterminée, pour faire les calculs de dilution.
  •  Préparer convenablement la bouillie : afin d'éviter le bouchage des buses, il est indispensable d'employer une eau de bonne qualité, d'utiliser un filtre et de s'assurer de l'homogénéité du mélange.
  •  Bien maîtriser la technique d'application : la répartition sur la surface traitée doit être parfaitement homogène, ce qui impose la régularité du débit de l'appareil et de la vitesse d'avancement.
  •  Ne pas négliger les précautions d'emploi et les risques de toxicité.
  •  L’emploi d'herbicides de pré-levée a des conséquences sur la suite de l'itinéraire technique : par exemple, il est impossible de travailler le sol après l’épandage d’un tel herbicide.

 

Dans le cas de cultures associées, la sélectivité des herbicides par rapport à toutes les cultures en présence dans l'association est essentielle. Il faudra donc, parmi les herbicides utilisables sur l'une ou l'autre des cultures, vérifier qu'il en existe au moins un qui soit bien sélectif de chacune des cultures à la dose employée en fonction des époques d'application et des stades de développement des plantes cultivées.