Bandeau Formation & éducation
Formation & éducation

Professionnels de l'agriculture, étudiants, ou simples curieux,

(in)formez-vous et échangez sur cet espace !

Les producteurs de fruits et légumes réunionnais s’organisent

Written by Administrateur Modified on the

C’est sous l’impulsion de la Direction de l’Agriculture et de la Forêt de la Réunion que 5 organisations de producteurs de fruits et légumes* ont accepté le 16 avril de se regrouper en une même association : l’Association Réunionnaise des Organisations de Producteurs de Fruits et Légumes (AROP–FL). Désormais interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, cette association a pour objectif de faire progresser la consommation, la production et la qualité des fruits et légumes à la Réunion.

Dans une île où 40 % de la population souffre de maladies comme le diabète ou l'obésité, l’augmentation de la consommation de fruits et légumes est un enjeu majeur de santé publique. La filière Fruits et légumes couvre déjà bien le marché local en produits frais. Mais des marges de progrès existent encore. L’association, nouvellement créée, se positionnera notamment sur les créneaux de la transformation, de la restauration collective et de la grande distribution. Des marchés habituellement difficiles à conquérir par une seule et unique organisation de producteurs.

La création de cette association est un pas en avant vers une filière structurée, capable de produire et de livrer en maîtrisant sa mise en marché. Un modèle à suivre pour les producteurs de la zone Océan Indien.

Contact : christophe.dufosse@agriculture.gouv.fr

*Vivéa, Terre Bourbon, Fruits de la Réunion, Anafruit, SICA Terre Réunionnaise

Etaient présents lors de la signature : le Préfet et Sous-Préfet de l’arrondissement de Saint- Pierre, le Président de la Chambre d’agriculture, un représentant de la mairie du Tampon (commune sur laquelle s’est tenu l’événement), la DAF, la FRCA, le CIRAD, l’ARMEFLHOR, des transformateurs et bien entendu les Présidents des OP.

Organisation de producteurs (OP)

Dans le cadre de l’organisation commune des marchés des fruits et légumes (OCM fruits et légumes), les producteurs européens sont organisés en organisations de producteurs (OP). Cette structuration de la production vise à faciliter les échanges techniques, à organiser l’offre de mise en marché, et à éviter les crises, récurrentes dans ce secteur. Les règlements européens contraignent fortement les producteurs à s’organiser en limitant le bénéfice des aides aux seuls producteurs organisés. Dans les DOM, les aides du programme d’options spécifiques à l’éloignement et à l’insularité (POSEI, premier pilier de la PAC) ne bénéficieront qu’aux seuls producteurs adhérents d’OP. 7 OP sont présentes à la Réunion, dont 2 sont reconnues par l’Etat (VIVEA en 2008 et SICATR en 2009) et 5 en phase de « préreconnaissance ».

See all articles