Arboriculture à la Réunion
Nature & agriculture

Retrouvez ici actualités, informations et dossiers thématiques

ayant trait à l'environnement et à l'agriculture.

La biodiversité : de nombreux services rendus

Rédigé par Audrey Valery, Sophie Della Mussia Modifié le

Partager :
  • Biodiversité au champ © J-P. Deguine, Cirad

Freiner la perte de biodiversité et préserver les services qu’elle apporte aux activités humaines, notamment au sein des systèmes agricoles : c’est le challenge auquel s’attèle la communauté internationale depuis 20 ans. Les services rendus par la biodiversité vont de la fertilité des sols au stockage de carbone, en passant par la pollinisation et la régulation des ravageurs.

Mais cette biodiversité représente aussi pour l’agriculture une composante à maîtriser : ravageurs, parasites, pathogènes, qui attaquent les plantes et les animaux et propagent les maladies ou les mauvaises herbes, concurrentes des espèces cultivées.

Alors comment renouer entre biodiversité et production agricole sans négliger la rentabilité économique des exploitations ?

Historiquement, l’agriculture tire ses espèces cultivées ou élevées, du milieu naturel. Elles ont été sélectionnées, domestiquées afin de maintenir des espèces ou variétés utiles aux besoins humains et adaptées aux conditions environnementales. Actuellement, pourtant, selon la FAO, seules 30 espèces couvrent 95 pour cent des besoins énergétiques humains et quatre d'entre elles (riz, blé, maïs et pomme de terre), plus de 60 pour cent. Parmi les causes de cette perte de biodiversité : le remplacement de variétés locales par des variétés modernes et commerciales moins diversifiées génétiquement. Maintenir la diversité entre les espèces et au sein des espèces est pourtant crucial pour l’avenir de l’agriculture, vulnérable au changement climatique, etc. Une espèce pauvre génétiquement aura plus de difficulté à s’adapter aux conditions environnementales changeantes, comme la chaleur, la sécheresse et aura une résistance moindre face aux ravageurs et maladies.   

Les solutions proposées pour réconcilier biodiversité et agriculture, passent par des techniques de renforcement naturel de l’activité de la biodiversité du sol (chaume, jachère, fertilisants organiques), la réintroduction de pollinisateurs comme les abeilles, d’insectes auxiliaires comme les coccinelles et alliés naturels des cultures. Ceci, tout en réduisant l'apport en produits phytosanitaires et en diversifiant les cultures d’espèces sous-exploitées (maraîchères, fruitières, agroforestières).

 

Sources :

See all articles