Arboriculture à la Réunion
Nature & agriculture

Retrouvez ici actualités, informations et dossiers thématiques

ayant trait à l'environnement et à l'agriculture.

Qu'est qu'une Analyse de Risques Phytosanitaires (ARP) ?

Written by Administrateur Modified on the

Qu’est ce qu’une ARP ?

Une Analyse de Risques Phytosanitaires est un processus permettant d’évaluer si l’introduction d’un organisme, reconnu comme nuisible dans certains pays, peut présenter un danger pour l’environnement et/ou l’agriculture du pays d’introduction où il n’est pas présent ou peu étendu. Si l’organisme est reconnu potentiellement dangereux, il est intégré à la législation phytosanitaire et est qualifié d’organisme de quarantaine. L’ARP permet également de définir les mesures à prendre contre celui-ci de manière à gérer le risque qu’il représente.

Il existe des ARP simplifiée et des ARP détaillées. Les premières sont réalisées par les inspecteurs phytosanitaires aux frontières lorsqu'un organisme nuisible est intercepté sur une marchandise. L’ARP simplifiée permet alors d’évaluer les risques liés à l’importation et permet de décider de l'action à prendre sur la marchandise en question (destruction, traitement, retour à l'origine, aucune action, etc.). Une ARP détaillée peut ensuite être réalisée pour évaluer si des mesures permanentes sont nécessaires.

Une ARP détaillée regroupe la synthèse des informations nécessaires à l’évaluation de la nuisibilité d’un organisme pour l’environnement dans lequel il pourrait être introduit :

 

  •  La taxonomie et les méthodes d’identification de l’organisme,
  •  Ses caractéristiques biologiques,
  •  Sa répartition géographique,
  •  Ses plantes hôte,
  •  Son potentiel d'établissement dans la zone géographique définie (zone PRA),
  •  Les moyens de lutte utilisés contre l'organisme,
  •  Son mode de dissémination,
  •  Les impacts économiques potentiels.

 

Les ARP détaillées sont réalisées pour un organisme nuisible donné et pour une zone géographique définie appelée zone PRA. En pratique, elles sont effectuées par filières de production dans chacun des DOM. A ce jour, 130 analyses ont été réalisées couvrant environ la moitié des filières présentes à la Réunion. Ce sont les directives de l’Organisation Européenne et méditerranéenne pour la Protection des Plantes (OEPP) qui normalisent les procédures à suivre pour réaliser une Analyse de Risques Phytosanitaires.

Qui est responsable de la mise en place des ARP ? Et qui les réalisent ?

Les ARP entrent dans les activités de veille réglementaire des Organisations Nationales de Protection des Végétaux (ONPV) de par leur qualité d’autorité responsable de la mise en place de réglementations phytosanitaires et de leur application. A la Réunion, c’est l'unité Santé des végétaux qui a cette responsabilité. Les ARP permettent à l'unité de proposer à l'Union Européenne la mise à jour de la liste d’organismes nuisibles répertoriés dans l’annexe spécifiques aux DOM de la réglementation Européenne (Dir.2000/29/CE).

Ce sont les équipes d’experts du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) de la Réunion qui ont été chargées de caractériser les risques liés aux importations pour les productions agricoles et les écosystèmes des départements d'outre-mer (DOM). Selon les données disponibles, il faut entre 3 mois et 1 an pour réaliser une ARP.