Arboriculture à la Réunion
Nature & agriculture

Retrouvez ici actualités, informations et dossiers thématiques

ayant trait à l'environnement et à l'agriculture.

La mouche des semis

Written by Janice Minatchy, responsable de Laboratoire, FDGDON Réunion Modified on the

Classification

Nom commun Ordre / Famille Nom scientifique Plantes / Parties attaquées Localisation
Mouche des semis Diptères / Anthomyidae Delia platura Crucifères, haricot, concombre, maïs, pomme de terre, asperge / Bulbe, collet, racine Dos d'Ane (Réunion)

Dégâts et symptômes

Les larves se trouvent à la base des feuilles externes. Elles creusent des galeries dans les graines, dans les bulbes ou à la base des plantules et des jeunes plants (tiges et racines). Ces dégâts provoquent souvent une pourriture brune causée par des bactéries appartenant au genre Erwinia. Les racines secondaires sont détruites, il ne reste que le pivot. Les plantes attaquées finissent par dépérir.
On observe alors des manques à la reprise, une levée de plants sans bourgeon terminal et parfois un retard important dans la croissance.
Au terrain, la destruction des semis ou de la plantation peut être plus ou moins totale.

D'après la bibliographie, les dégâts sont plus importants en périodes fraîches, ce qui expliquerait les dégâts constatés à la Réunion pendant l'hiver austral uniquement. La présence de matière organique récente favoriserait l'insecte.

Plantes hôtes

Plante Degré d'infestation

Répartition géographique

Réunion, Europe, Amérique du nord, Hawaï

Description

Oeufs : Isolés ou en paquet de 2 ou 3, sur le sol au voisinage du collet, dans le sol au contact de la plante. Ils sont étroits, blancs, de 1,2 mm de longueur.
Larves : Asticots de 7-8 mm en fin de développement, de couleur blanche avec un corps rétréci progressivement vers l’avant. Ils se développent aux dépens des racines, des graines en germination et des détritus organiques.
Pupes : de couleur rouge brun, elles mesurent 5 mm de long.
Nymphose : Elle a lieu dans le sol à des profondeurs variables.
Adultes : Diptère ressemblant à la mouche domestique en plus petit, corps gris de 5 à 7 mm de long, légèrement jaunâtre avec des pattes noires. La tête est arrondie, aplatie à l’arrière avec des antennes noirâtres. Les ailes sont relativement larges.

Confusions possibles

Sans une observation précise de la base du pied (présence de larves), le développement perturbé de la culture (croissance ralentie et dépérissement) peut rappeler des attaques de parasites du sol.

Instance de validation

En cours de validation

Pays de rédaction

France-Réunion

Méthode de lutte

Voir toutes les fiches phyto-description