Arboriculture à la Réunion
Nature & agriculture

Retrouvez ici actualités, informations et dossiers thématiques

ayant trait à l'environnement et à l'agriculture.

La chenille

Written by Direction de la Protection des Végétaux Modified on the

Classification

Nom commun Ordre / Famille Nom scientifique Plantes / Parties attaquées Localisation
Plusiinae Plusia orichalcea le parenchyme, les feuilles Hauts-Plateaux de Madagascar

Dégâts et symptômes

Pendant les premiers stades larvaires, les chenilles dévorent le parenchyme foliaire de la face inférieure des feuilles en épargnant l’épiderme supérieur. Ceci provoque l’apparition de plaques translucides de forme irrégulière. Ces dégâts ne sont pas importants et passent souvent inaperçus. A des stades ultérieurs, les chenilles rongent le parenchyme entier en pratiquant des trous de taille et de forme irrégulières. Vers la fin de leur développement, elles deviennent plus voraces et détruisent la totalité des limbes à l’exception des nervures. Dans les choux pommés, elles pénètrent à l’intérieur de .la pomme en perforant les couches successives des feuilles

Plantes hôtes

Plante Degré d'infestation

Répartition géographique

Plusia orichalcea existe dans les pays tropicaux et subtropicaux du monde entier. Dans plusieurs régions, ce papillon est considéré comme un ravageur important.

A Madagascar, il peut être considéré comme un ravageur de moindre importance des cultures maraichères. On le rencontre sur les Hauts-Plateaux souvent sur haricot, tomate, pomme de terre et chou. Dans la plupart des cas, les dommages sur les feuilles sont faibles ou les attaques surviennent tardivement sans avoir un impact réel sur le rendement. Les trous pratiqués dans les légumes à feuilles réduisent leur valeur commerciale.

Description

· Œufs : ronds, de couleur jaunâtre, virant au verdâtre à l’approche de l’éclosion.

· Larves : Chenilles de couleur vert clair devenant plus sombre avec l’âge. Une ligne vert sombre longitudinale médiane sur le dos et latéralement deux lignes vert sombre. La ligne médiane est bordée de chaque côté d’une ligne blanche. De même, une ligne blanche se trouve au-dessous des lignes latérales. Ventre plus sombre que le reste du corps. Longs poils blancs isolés sur l’abdomen et poils noirs sur la tête et le thorax. Tête vert clair brillant avec des traits noirs latéraux. Stigmates des chenilles au dernier stade blanc, bordés de noir. Trois paires de pattes articulées thoraciques de couleur noire, 3 paires de fausses pattes, dont deux sur le 6 et 7ème segment de l’abdomen et une sur le dernier segment. Dérangées, les chenilles restent immobilisées ou s’enroulent. Au terme de leur développement, elles mesurent 30 à 35mm de long.

· Nymphes : chrysalides enfermées dans un cocon dense fabriqué de soie, en général sur la feuille de la plante-hôte. Longueur de chrysalide 20mm.

· Adultes : papillons à ailes antérieures brun foncé. Une large bande dorée se trouvant sur le bord externe de l’aile et se prolongeant le long du bord postérieur est caractéristique de P.orichalcea. Bord externe frangé avec de petits triangles blanc. Corps fortement poilu, de couleur brun clair. Sur le dos, trois touffes de poils dont la taille diminue vers l’arrière. Les ailes postérieures, non visibles au repos, sont de couleur gris clair et brune. Corps 15 à 20mm de long, envergure 25 à 40mm.

Pays de rédaction

Madagascar

Méthode de lutte

Voir toutes les fiches phyto-description