Arboriculture à la Réunion
Nature & agriculture

Retrouvez ici actualités, informations et dossiers thématiques

ayant trait à l'environnement et à l'agriculture.

L'oeuvre de plusieurs vies

Written by Loïc Fung-Kwok-Chine Modified on the

L’immensité du vivant porte aujourd’hui un nom : la biodiversité. Le vivant revêt tellement d’aspects différents, qu’il paraît infini. Il n’est pas faux de le considérer comme tel, puisqu’il suit une constante évolution. Les travaux de Darwin ont permis de comprendre les relations de parenté entre les différentes espèces, et finalement de tisser l’histoire de la vie au fil du temps.

La biodiversité est ainsi le tissu vivant de notre planète : elle désigne l'ensemble des milieux naturels et des formes de vie (plantes, animaux, champignons, bactéries, virus,...) ainsi que toutes les relations existantes entre eux.

Cette richesse vivante est menacée par les pressions humaines qui modifient et accélèrent son évolution : disparition d'espèces, modification des équilibres des écosystèmes. La communauté internationale s’attache donc à développer des outils afin de préserver au mieux ce trésor.

L’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) rédige une liste rouge qui recense les espèces menacées d’extinction, afin de pouvoir apprécier les risques encourus par la biodiversité. « Chaque espèce qui disparait est une de moins pour supporter les autres ». En effet, chaque organisme qu’il soit végétal, animal, ou microscopique, contribue de par sa spécificité à la stabilité des écosystèmes. La multiplicité des interactions parmi ces communautés du vivant, est à l’origine de cet équilibre générant depuis des millions d’années une créativité sans pareil. L’évolution constante du génome a offert à la vie les moyens de s’adapter aux conditions les plus extrêmes, lui permettant la colonisation de milieux très variés. Ces habitats, imbriqués les uns dans les autres, forment avec ceux qui y vivent de nombreux écosystèmes.

La biodiversité se mesure donc sur différentes échelles par rapport aux gènes, aux espèces, et aux écosystèmes.

L’homme par son mode de vie, ses pratiques, influe aussi sur l’ensemble du vivant en modifiant son environnement. La diversité des cultures n’est donc pas à négliger pour aborder la biodiversité sous tous ses angles. L’humanité dépend intrinsèquement de sa préservation, car la qualité de notre air, de notre eau, de nos terres, et de ce qui nous nourrit tant physiquement qu’intellectuellement, résulte des services fournis par la nature.

Sources :

Pour en savoir + :

Liste complète des articles