Bandeau Formation & éducation
Formation & éducation

Professionnels de l'agriculture, étudiants, ou simples curieux,

(in)formez-vous et échangez sur cet espace !

Les Comores adhèrent à la CIPV

Rédigé par Administrateur Modifié le

Partager :
  • Bananeraie et cultures maraîchères aux Comores

Après l’adoption de leur nouvelle législation phytosanitaire le 21 décembre 2006, les Comores ont renforcé la protection de leur territoire en adhérant à la CIPV, 7 mois après Madagascar. Tous les pays de la COI sont désormais adhérents à la convention. Se rapprocher des normes internationales permet à ces pays de s’ouvrir aux marchés européens et internationaux.

Comme la contrainte majeure aux échanges commerciaux est de certifier que les produits horticoles en provenance de ces pays sont exempts de pathogènes et d’organismes nuisibles, l’harmonisation des législations avec les normes internationales est indispensable bien que longue à mettre en place.

C’est l’un des objectifs du Programme Régional de Protection des Végétaux (PRPV). Des experts ont été mandatés pour aider les pays à élaborer leurs législations et des inventaires ont été réalisés aux Comores et aux Seychelles dans le but d’alimenter une base de données sur les organismes nuisibles présents dans la région. De cette base de données pourront être extraites des listes d’organismes nuisibles, supports de base aux annexes des législations nationales.

See all articles