Bandeau Formation & éducation
Formation & éducation

Professionnels de l'agriculture, étudiants, ou simples curieux,

(in)formez-vous et échangez sur cet espace !

Le Ministère de la Production des Comores veut relancer la filière vanille

Written by Christiane Grimault Modified on the

  • Fleur de vanille - Réunion

Ancien fleuron des Comores, la filière vanille ne s’est toujours pas remise de l’effondrement du marché mondial survenu en 2004. Près de 10 ans plus tard, nombreux sont professionnels qui subissent encore les effets de cet effondrement : des préparateurs et des exportateurs toujours endettés et des producteurs désintéressés.

Dans l’optique de relancer la filière, la vice-présidence en charge du Ministère de la Production organisait début juin les Assises Nationales sur la relance de la filière vanille aux Comores. L’objectif de ce rassemblement avec l’ensemble des partenaires était d’«examiner et adopter les mesures concrètes et réalistes ainsi que les orientations sur la relance de ce produit de rente », a annoncé le Vice-Président en charge de la Production, Fouad Mohadji.

Cette rencontre abordait trois problématiques. Il s’agissait tout d’abord de lever les contraintes majeures qui pèsent actuellement sur les capacités financières des opérateurs et qui constituent un frein à la reprise des activités neuf ans après la crise de 2004. Il était ensuite question d’en restaurer son dispositif institutionnel et réglementaire. Le troisième point s’est porté sur la valorisation de la filière afin de raviver la confiance entre les acteurs et faire renaître l’espoir rural agricole. Le Ministère vise ainsi à recouvrer les parts de marché et à améliorer l’économie agricole d’exportation.

La vanille comorienne a vu son volume de production passer de 180 tonnes en 2000 à 40 tonnes pour l’année 2012. Entre 2003, le cours mondial de la vanille atteignait 450 dollars le kilo, pour chuter l’année suivante à moins de 50 dollars. Il se négocie actuellement autour de 25 dollars, un prix relativement bas qui s’est stabilisé ces dernières années. La variété bourbon,produite dans les îles du Sud-Est de l’Océan Indien et particulièrement celle des Comores, est reconnue pour être la plus appréciée à travers le monde. Le pays vise un marché haut de gamme, en s’orientant notamment vers la certification bio.

Liste complète des articles