Bandeau Formation & éducation
Formation & éducation

Professionnels de l'agriculture, étudiants, ou simples curieux,

(in)formez-vous et échangez sur cet espace !

La Réunion au coeur du dispositif français LNPV (Laboratoire National de Protection des Végétaux)

Written by Administrateur Modified on the

  • Laboratoire Santé des Végétaux du Pôle de protection des plantes à St Pierre de la Réunion.

C'est officiel : le Pôle de protection des plantes (3P à St Pierre de la Réunion) abrite désormais la station "Ravageurs et agents pathogènes tropicaux" du Laboratoire national de protection des végétaux (LNPV). Une reconnaissance de la qualité des activités, notamment de mise au point de méthodes de diagnostic, menées par le Cirad et le Service de Protection des Végétaux de la Réunion, et de diagnostic, menées par le laboratoire de la FDGDON.
La station "Ravageurs et agents pathogènes tropicaux" est la seule, des sept stations du LNPV, basée en outre-mer. Elle aura pour missions prioritaires :

  • la mise au point de méthodes d’analyses pour la détection des organismes nuisibles de quarantaine (soumis à la directive 2000/29 CE),
  • la réalisation des analyses de risque phytosanitaire demandées dans le cadre de l’évolution de la législation phytosanitaire communautaire
  • l’encadrement et l’animation des laboratoires agréés réalisant les analyses officielles demandées par les Services de Protection des Végétaux (SPV) de métropole et des quatre DOM.

Cette station, en activité officielle à compter du 1er juillet 2007, commence déjà à fonctionner en s’appuyant sur le socle de l’actuel laboratoire du Service de Protection des Végétaux. Elle bénéficie depuis la création du 3P (en 2002) de sa proximité avec les équipes de recherche du Cirad.

En tant que service à compétence nationale rattaché à la direction générale de l’alimentation (DGAL) du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, le Laboratoire national de la protection des végétaux (LNPV) :

  • adapte et met au point les méthodes d’analyses et d’essais et développe les recherches nécessaires à la bonne exécution des contrôles phytosanitaires
  • apporte conseil et appui techniques et scientifiques aux services phytosanitaires
  • contribue à la coopération scientifique nationale et internationale
  • encadre et anime le réseau des laboratoires agréés
  • élabore et coordonne la mise au point d’analyses de risque phytosanitaire
  • coordonne les réponses aux demandes d’analyses et d’expertises adressées par la sous-direction de la qualité et de la protection des végétaux ou les services régionaux de la protection des végétaux (directions régionales de l’agriculture et de la forêt).

Son site principal est situé à Angers (France).

Liste complète des articles