Bandeau Formation & éducation
Formation & éducation

Professionnels de l'agriculture, étudiants, ou simples curieux,

(in)formez-vous et échangez sur cet espace !

Etat phytosanitaire des plantations de Litchi (Litchi chinensis) à Madagascar

Written by Administrateur Modified on the

Financé par l’ USAID depuis la campagne 2005 en vue de l’exportation vers les Etats-Unis, le projet d’inventaire des ravageurs a pour objectif d’établir le dossier d’ “Analyse de Risque Phytosanitaire ” du litchi ou “ Litchi Pest Risk Analysis ”.

La variété dominante de litchi à Madagascar est le “Kwai mee” introduite vers les années 1800 en provenance de l’île Maurice. On distingue principalement 4 régions productrices :

 

  • Le Nord : Antsiranana et Maroantsetra
  • Le Centre Est : Toamasina, Vavatenina, Fenerive Est, Brickaville et Vatomandry
  • Le Sud Est : Mananjary, Manakara, et Vangaindrano
  • Le Sud : Fort-Dauphin.

 

Le litchi est aussi cultivé sur les Hauts Plateaux dans la région d’Antananarivo mais ce sont des plantations familiales et isolées.

La saison de production s’étale du mois de Novembre au mois de Février et la production actuelle tourne autour de 50.000T/an dont plus de 45 % sont exportés vers l’Europe. Ce chiffre n’inclut pas la production issue des zones enclavées coupées des circuits de collecte et des grands marchés.

Les organismes ravageurs rapportés officiellement dans la documentation disponible sont :

Insectes

 

  • Cochenilles : Pseudaonidia trilobitiformis Green; Planococcus lilacinus Cockerell ; Icerya seychellarum Westwood.
  • Acarien : Oligonychus thelytokus Gutierrez(Tetranychidæ).
  • Lépidoptère : Euproctis producta Walk, chenilles velues et urticantes rongeant les feuilles
  • Coleoptère : Xyloperthodes castaneipennis Fahr, cause de petits trous dans les rameaux formant des galeries annulaires causant souvent la mort de la partie attaquée.
  • La mouche des fruits malgache : Ceratitis malgassa Munro (Tephritidæ). Cet insecte est pratiquement introuvable sur le letchi pendant la récolte. La mouche préfère d’autres hôtes existant pendant cette période dont entre autres les goyaves de chine ( Psidium cattleyanum) à la peau plus tendre que le letchi. Ses plantes hôtes préférées sont, par ordre d’importance : les Citrus spp., les goyaviers ( Psidium spp.), les pêchers ( Prunus vulgaris,  P. persicæ), le pommier ( Pyrus malus), le prunier ( Prunus domestica)

 

Maladies

 

  • Pourriture des fruits : Anthracnose causée par Colletotrichum gloeosporioïodes Penz.

 

Jean Stéphan RANDRIANANGALY

See all articles