Arboriculture à la Réunion
Nature & agriculture

Retrouvez ici actualités, informations et dossiers thématiques

ayant trait à l'environnement et à l'agriculture.

"Drosophila suzukii" détectée pour la 1ère fois à la Réunion

Written by David JOSSEROND Modified on the

  • D. suzukii mâle (Source : EPPO)

La FDGDON Réunion, avec l'appui des taxonomistes de l'unité d'entomologie et des plantes invasives de l'ANSES, a détecté début novembre 2013 et pour la première fois sur l’île de la Réunion (dans la zone du Grand Tampon), la drosophile à ailes tachetées, Drosophila suzukii Matsumara.

Originaire d'Asie, Drosophila suzukii est connue pour avoir un régime d'hôtes très variés. Elle s'attaque aux fruits blessés mais aussi aux fruits sains. En effet, contrairement à la majorité des drosophiles, Drosophila suzukii peut pondre dans les fruits sains (verts à murs) à l'aide d'un ovipositeur "denté" chez la femelle. Mieux adaptée aux températures fraiches et aux fortes humidités, elle s'est développée rapidement en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Il est même commun pour les adultes d'hiverner à l'abri sous des feuilles mortes ou des pierres et ainsi survivre à de rudes hivers. Son activité est alors réduite à des températures dépassant 30°C. Cette détection sur l'île de la Réunion en fait le premier cas dans l'hémisphère sud et dans l'océan Indien.

- Nom(s) commun(s) : Drosophile du Cerisier / Drosophile à ailes tachetées
- Ordre/Famille : Diptera / Drosophilidae
- Nom scientifique : Drosophila suzukii Matsumara
- Organes attaqués : Fruit et fleur
- Plantes hôtes : Fruits à chair tendre (cerise, fraise, framboise, pêche, abricot, pomme, raisin, kiwi, myrtille, mûre, kaki, prune, figue, poire, morelle, agrumes, goyavier de Chine, tomate, etc), fleurs (camellia, styrax)
- Répartition géographique : première détection à l'île de La Réunion dans la zone du Grand Tampon et Piton Hyacinthe sur fraise en octobre 2013. D'autres cas suspects sur fraise ont été observés dans les zones de Mont-vert les hauts, Bois court et Sainte Marie par la Chambre d'Agriculture.
- Conduite à tenir en cas de présence : Des mesures prophylactiques doivent être mises en place. Les fruits attaqués doivent être ramassés puis détruits afin d'éviter la prolifération des drosophiles. Il n'existe à ce jour aucun produit homologué pour lutter contre cette drosophile. Le piégeage est possible avec une solution de vinaigre de cidre mélangée à de l'eau et un détergent. Cet appât est disposé dans une bouteille en plastique percée de petits trous (5 mm) sur les cotés. Ce piège peut être couplé avec une bande engluée. Au niveau lutte biologique, des punaises du genre Orius sont connus pour se nourrir des larves. La littérature japonaise fait état d'un parasitoïde du genre Phaenopria (Hymenoptera : Diapriidae)

Pour toutes observations ou renseignements, veuillez contacter :

  • La FDGDON : 02.62.49.92.14 ou 02.62.45.20.00
  • Le Service de l'alimentation : 02.62.33.36.68
  • La Chambre d'agriculture : 02.62.96.20.50
See all articles