Germination bannière 3 Accéder au portail Bio & Agri

Bioversity et Germination au chevet des « Crop Wild Relatives »

Rédigé par Alexandre Reteau Modifié le

Partager :
  • Formation Bioversity sur les espèces sauvages apparentées

Du 10 au 13 novembre 2014 s’est tenue à Maurice une formation régionale sur la conservation des « Crop Wild Relatives » (CWR), aussi nommées « espèces sauvages apparentées ».


Les espèces rassemblées sous cette dénomination d' « espèces sauvages apparentées » sont des variétés proches de plantes cultivées à plus grande échelle. Elles peuvent présenter de nombreux intérêts, notamment dans les domaines de la recherche et de l’agriculture. Toutefois, face à certaines pratiques de l’agriculture intensive et face à l’érosion de la biodiversité, nombre d’entre elles sont menacées de disparition ; certaines risquant de s’éteindre avant même d’avoir été recensées. Ces espèces végétales, parties intégrantes de la biodiversité, pourraient pourtant participer à de l’optimisation variétale pour atteindre la sécurité alimentaire.

L’organisation Bioversity International a donc mis en place un séminaire afin de former des acteurs régionaux aux méthodes de caractérisation et de conservation de ces espèces sauvages apparentées. Bioversity International étant partenaire du projet Germination[1] , deux de ses participants, respectivement de Madagascar et des Comores, ont eu la possibilité de prendre part à cette formation.

L’objectif était de mettre à disposition des participants un maximum d’outils méthodologiques afin qu’ils puissent consolider, ou mettre en place le cas échéant, des programmes de conservation et de valorisation des espèces sauvages apparentées au sein de leurs pays respectifs. Donc à renforcer les capacités nationales à conserver et valoriser durablement ces ressources végétales.

La première session de cette formation avait  pour but de se concentrer sur la conservation in situ des espèces sauvages apparentées ainsi que sur les techniques d’évaluation de leur diversité. La seconde session, qui devrait se dérouler en Afrique du Sud au mois d’avril 2015, portera sur la question de leur utilisation et de leur valorisation.

Au total, ce sont 26 participants de la SADC (Southern African Development Community) qui purent suivre cette formation. Ce fut l’occasion pour les organisateurs de faire la promotion du « Resource Book for the Preparation of National Plans for Conservation of Crop Wild Relatives and Landraces » de la FAO ; livre concernant la conservation des espèces sauvages apparentées.

Le Docteur Ehsan Dulloo de Bioversity, comme le professeur Thanika Juwaheer de l’Université de Maurice, tous deux organisateurs de cette formation, tenaient à souligner leur fierté de voir autant de pays prêts à s’impliquer dans de tels projets de sauvegarde de la biodiversité, notamment en raison de l’ampleur que représentent les changements globaux et l’évolution rapide que subissent nos sociétés ; le Dr. Dulloo remerciant au passage le projet Germination d’avoir pu permettre à M. Rakotomamojy, du Fofifa, et Mrs. Ramadhoini, de l’université des Comores, de suivre cette formation.




Pour aller plus loin :

[1] Germination est un projet dont l’ambition est d’assurer la conservation et la valorisation de ressources génétiques végétales sous utilisées, orphelines ou apparentées à des espèces et variétés plus communément utilisées.

See all articles