Test bandeau Biophyto Accéder au portail Bio & Agri

Présentation du projet BIOPHYTO

Rédigé par Alexandre Reteau Modifié le

Partager :

Biophyto qu'est ce que c'est ?

BIOPHYTO est un projet de recherche et développement portant sur la production durable de mangues à La Réunion, sans utilisation d'insecticides. La protection agrochimique de la mangue, peu efficace, coûteuse et aux conséquences environnementales et sanitaires reconnues, conduit aujourd’hui les producteurs à des impasses technico-économiques. Le projet BIOPHYTO entend proposer aux producteurs réunionnais une alternative à l'utilisation d'insecticides au travers de méthodes issues de l'agroécologie.

Contexte et diagnostic: l’impasse des traitements chimiques sur la mangue à La Réunion


Le paysage a un effet sur la biodiversité des parcelles et la production de mangue (© C. Gloanec)

La finalité de BIOPHYTO est de produire des mangues sans insecticide de manière durable à  la Réunion d’ici 2014, tout en favorisant la biodiversité animale et végétale et enfin, valoriser et diffuser le mode de production proposé.

« En supprimant les traitements insecticides et en introduisant de la biodiversité végétale, les populations d’insectes utiles augmenteront et celles d’insectes nuisibles diminueront », explique Jean-Philippe Deguine, agroécologue au Cirad et chef du projet.

La lutte biologique de conservation : un des trois piliers de la protection agroécologique


BIOPHYTO affiche des objectifs scientifiques (acquisition de connaissances et mise au point de modalités de gestion) et économiques (amélioration de la compétitivité de la filière et ouverture à de nouveaux modes de valorisation). Il intègre aussi, dès son origine, des objectifs sociaux (transfert auprès des agriculteurs) et environnementaux (fonctionnement durable des agroécosystèmes).

Ces objectifs s'appliquent à différentes situations ou approches agricoles, en particulier celle de l'Agriculture Biologique. Le projet BIOPHYTO est un exemple appliqué de protection agroécologique des cultures.




Pour aller plus loin :