Présentation du projet

Rédigé par Séverine Vaslet Modifié le

Partager :

Contextualisation du projet

La biodiversité est à l’origine de toute production agricole. L’agriculture contribue activement à la conservation de cette biodiversité et à son utilisation durable. Aujourd’hui, elle est aussi un des principaux facteurs de sa réduction, plus particulièrement en raison d’une homogénéisation des pratiques et de la production. Pour relever les défis liés aux mutations actuelles : sécurité alimentaire, respect de l’environnement, l’agriculture doit être repensée et aller de pair avec le maintien voire le renforcement de la biodiversité. Les ressources génétiques végétales agricoles sont au cœur même du concept d’intensification durable des cultures.

Aujourd’hui, 80% de l’alimentation mondiale repose sur une vingtaine d’espèces agricoles, ce qui n’est pas sans risque quant à la sécurité alimentaire mondiale. Nombre d’espèces sont sous utilisées, abandonnées ou oubliées. Certaines espèces, utilisées localement, pourraient toutefois renforcer la sécurité alimentaire des populations de la zone océan indien. Il s’agit par exemple du manioc ou du fruit à pain sur lesquelles peu de données scientifiques fiables existent.

Certains pays disposent en outre de variétés locales capables de s’adapter à la sécheresse, aux stress hydriques ou encore de résister à certaines maladies. A titre d’exemple, on compte une centaine de variétés de manioc à Madagascar, dont la variété Resova tolérante à la sécheresse. Ces variétés constituent donc une richesse inestimable pour répondre aux impératifs liés aux changements globaux, dont le changement climatique, ainsi qu’à une multitude de problèmes sanitaires. Il est donc important de pouvoir conserver la diversité spécifique des ressources agricoles, diversité pourtant menacée faute de l'existence d'une stratégie adéquate de conservation.

Connaître le « potentiel local », c’est-à-dire les ressources génétiques végétales agricoles disponibles dans la zone océan indien, est le premier pas pour la préservation et valorisation de la biodiversité, préoccupation première du projet GERMINATION. Le projet vise ensuite à faire connaître et multiplier ce matériel génétique pour le rendre disponible dans la zone océan indien.

Les objectifs du projet Germination

Préserver et valoriser la biodiversité pour renforcer la sécurité alimentaire des populations de la zone océan indien est le défi lancé par le projet GERMINATION.

Ce projet se concentre autours de trois thématiques principales :

  • Construire et animer un réseau régional d'acteurs impliqués dans la conservation, la gestion, la valorisation et la diffusion des ressources génétiques végétales agricoles dans les pays de la zone océan indien.
  • Inventorier, acquérir et partager les informations sur les ressources génétiques végétales agricoles des pays partenaires et maintenir une veille stratégique régionale.
  • Proposer des stratégies pour répondre aux défis de la préservation de la biodiversité, de la sécurité alimentaire et du changement climatique dans les pays partenaires grâce au renforcement des compétences en matière de gestion des ressources génétiques végétales agricoles.



Pour en savoir plus

Michel Roux-Cuvelier
Michel Roux-Cuvelier