Fleur
Participating countries

Filter

By date

Statistical database

Les statistiques agricoles des Seychelles sont peu nombreuses et on estime que 60 % de la consommation en fruits et légumes est produite localement : 1500 tonnes de légumes et 500 tonnes de fruits. La production auto-consommée qui ne rentre pas dans les circuits de distribution est importante, de nombreux ménages ayant leur jardin.

La FAO donne les statistiques suivantes:

 

  •  87 % des fermes sont enregistrées au Ministère de l'Agriculture
  •  45 % des sols sont argileux, 29 % alluviaux et 22% sableux
  •  89 % des fermiers vivent de l'agriculture, 30 % cultivent des fruits et 22 % des légumes
  •  75 % des agriculteurs utilisent des engrais, 6.5 % ont accès aux semences et 65 % utilisent des produits phytosanitaires dont 13 % avec un contrôle biologique ( Bacillius thurigensis sur Plutella).

 

La culture des fruits et légumes est en augmentation au détriment des "gros mangers" : patate douce, manioc, igname. La production de thé vert est de 250 tonnes. Les fleurs sont cultivées uniquement pour la consommation locale : orchidées, roses, anthuriums...

L’agriculture légumière et fruitière est constituée de parcelles de petites dimensions où la mécanisation est peu présente voir inexistante. Les principaux légumes cultivés sont les suivants : la tomate, l’aubergine, le chou, le poivron, le melon, le potiron. Parmi les principales espèces fruitières cutivées on peut citer : le cocotier, le bananier, les agrumes, les annones, le goyavier, la passiflore, le papayer, le manguier et l’avocatier. Ces espèces fruitières étant le plus souvent situées dans les arrières cours. Les cultures vivrières sont peu fréquentes et principalement représentées par le manioc et le maïs. Divers insectes occasionnant des dégâts ont été observés sur les plantes cultivées.