Au pôle de protection des plantes (Réunion)
Science & recherche

Chercheurs, faites connaître vos travaux sur l'océan Indien et 
partagez vos connaissances dans cet espace !

La Plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) sera basée à Bonn

Written by Quentin Ceuppens Modified on the

Bonn, ancienne capitale de l'Allemagne fédérale, est sortie vainqueur au quatrième tour des élections le 20 avril 2012 à Panama City (Panama). La toute première session plénière de la plate-forme IPBES avait été organisée début octobre 2011 au Kenya et c'est l'avant-dernier jour de la seconde session au Panama (session qui avait débuté le 16 avril) que la ville allemande de Bonn a obtenu 47 voix en sa faveur (sur 90). Cinq pays étaient en compétition :  l'Inde, qui a été éliminé au 1er tour, la France (Paris), éliminée au 2ème tour, le Kenya (Nairobi) et enfin la Corée du Sud (Séoul). 

L'IPBES a été voulu par les scientifiques pour être l'équivalent du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC). Moins médiatisés que les risques engendrés par les changements climatiques, ceux qui menacent la biodiversité sont une menace bien réelle et non négligeable, qui selon les scientifiques pourrait être les prémisses de la sixième vague d'extinction dans l'histoire de la Terre.

Liste complète des articles