Fleur
Les pays participants

Madagascar

Rédigé par Administrateur Modifié le

Partager :
Facebook Twitter
Stumbleupon del.icio.us Linked in Linked in

Madagascar couvre une superficie de 587.041 km² et présente un relief très varié. Situé à environ 400 km des côtes africaines, le pays s'étale du nord au sud sur environ 1.600 km entre le 12ème et le 25ème degré de latitude sud. Pour cette raison, combinée au relief très varié, l'environnement malgache recèle une très grande diversité de paysages et de climats qui permettent tous les types d'agriculture, depuis les productions tropicales jusqu'aux tempérées. Le réseau hydrogéographique, très dense, comprend de nombreux fleuves, rivières et marigots répartis sur l'ensemble du territoire, à l'exception de la zone aride du sud.

La population est estimée à plus de 20 millions d'habitants, dont 80 % vivent en région rurale. Le taux de croissance démographique est de 2.8 % par an (1998). La faible densité moyenne de 23.6 habitants/km² cache une inégale répartition géographique de la population dont plus de 60% vivent sur moins d'un cinquième du territoire. Les plus fortes concentrations humaines se trouvent sur les hautes terres où se pratique une riziculture intense.

Sur le plan écologique, Madagascar est l'un des pays les plus riches au monde, mais son patrimoine naturel est menacé. La superficie des forêts a été réduite de 50 % pendant les 30 dernières années et dans certaines régions, l'érosion contribue à une perte de productivité agricole et constitue une menace pour les infrastructures. La dégradation de l'environnement malgache résulte en partie du faible apport en technologie, de la pratique de la culture sur brûlis, de la pauvreté endémique ainsi que du taux élevé de croissance démographique.

L'agriculture est de loin d'activité la plus importante et environ 80 % de la population sont agriculteurs ou pasteurs. Elle fournit à l'industrie la majorité des matières premières et représente plus de 70 % des revenus à l'exportation (vanille, café, thé, girofle, poivre, litchis et crustacés) et 39.1 % du PIB. La mécanisation est très limitée, la plupart des cultures sont effectuées manuellement ou avec la traction animale. Le pays compte environ 2.1 millions d'exportation agricoles, en moyenne de petites tailles (1.4 ha).

Les quelques 3 millions d'hectares cultivés se répartissent de la façon suivante :

Riz paddy 45 %
Autres cultures alimentaires 40 %
Café 7 %
Vanille, girofle, poivre 3 %
Coton > 1 %
Canne à sucre > 1 %
Autres 3 %

Sources : Etude de faisabilité du PRPV, Volume 2, Rapport final, Annexes 5 à 9, mai 2001