Bandeau Formation & éducation
Formation & éducation

Professionnels de l'agriculture, étudiants, ou simples curieux,

(in)formez-vous et échangez sur cet espace !

Visite du Ministre de l’Agriculture et de la Pêche au Pôle de protection des plantes

Rédigé par Administrateur Modifié le

Partager :
  • Accueil du Ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, au Pôle de protection des plantes (St Pierre, Réunion).

Après une présentation générale des objectifs du Pôle de protection des plantes (3P), des partenaires présents et des installations, la délégation ministérielle a parcouru les trois laboratoires du 3P.

Dans chaque laboratoire, un message fort était à retenir. Celui-ci était illustré d’exemples marquants de résultats, fruits de la synergie toute particulière existant au 3P, entre recherche (Cirad et Université de la Réunion) et développement :

Au Laboratoire d’Ecologie Terrestre et de Lutte intégrée, l'attention du ministre a été attirée sur la réduction de l’usage des pesticides et la préservation la biodiversité, par l’élaboration de méthodes de contrôle biologique des populations d’espèces nuisibles et invasives. Trois exemples d’actions du 3P ont été exposés :

  • La lutte biologique contre l’aleurode du cocotier aux Comores, projet mené dans le cadre du PRPV en collaboration avec l'INRAPE aux Comores (par Serge Quilici, Cirad)
  • La lutte biologique contre la vigne marronne, espèce envahissante à la Réunion (par Serge Quilici, Cirad)
  • La Protection Biologique Intégrée de la tomate (par Janice Minatchy, FDGDON)

Au Laboratoire de Pathologie et Génétique Moléculaire, les présentations ont concerné les innovations en génomique appliquées à la sélection variétale (Samuel Nibouche et Laurent Costet, Cirad) et la diffusion de matériel végétal adapté aux productions tropicales (Michel Roux-Cuvelier, Cirad).

Au Laboratoire Santé des Végétaux (station « Ravageurs et agents pathogènes tropicaux » du Laboratoire National de Protection des Végétaux), enfin, l'intérêt s'est porté sur les méthodes de diagnostic mises au point au 3P. Deux exemples ont été commentés par Olivier Pruvost (Cirad) :

  • La détection de la bactérie du dépérissement de l’anthurium, méthode vouée à devenir référence européenne,
  • La détection des pathogènes de quarantaine de la pomme de terre, projet mené dans le cadre du PRPV en collaboration avec le MSIRI à Maurice.

L’élaboration de telles méthodes s’inscrit dans la mission de la station « Ravageurs et agents pathogènes tropicaux » du Laboratoire National de Protection des Végétaux, en place depuis le 1er juillet au 3P. Bruno Hostachy (Service de Protection des Végétaux), responsable de cette station, en a présenté les principales activités (méthodes, analyses, agrément de laboratoire, analyse de risque phytosanitaire).

A la fin de la visite, la délégation ministérielle a pu déguster le café réunionnais haut de gamme, Bourbon pointu, récemment commercialisé par CAFE-Réunion, après 5 années de travaux de recherche du Cirad (en collaboration avec les caféiculteurs expérimentateurs de l’association).

See all articles