27e conseil des Ministres de la COI
Espace professionnel

Professionnels de l'agriculture, gestionnaires d'espaces verts
ou naturels, informez-vous et échangez sur cet espace !

Comment maîtriser les mauvaises herbes ?

Rédigé par Thomas Lebourgeois Modifié le

Partager :

La maîtrise de l'enherbement peut être raisonnée par l'agriculteur en fonction de ses objectifs de production. Gérer l'enherbement dans le système de culture conduit à diversifier les méthodes de lutte, par exemple en utilisant le sarclage mécanique, l’épandage d'herbicides à diverses périodes du cycle cultural, ou encore en introduisant des plantes de couverture dans la rotation.

La lutte contre les mauvaises herbes ne pose pas de problème tant qu'on a la capacité de travail suffisante pour désherber manuellement par arrachage, sarclage ou rabattage à la machette. Cependant, l'augmentation des surfaces des parcelles et l'abandon des jachères nettoyantes conduisent à des situations où l'enherbement n'est plus maîtrisé.

La mise en oeuvre d'une technique de lutte constitue une prise de décision complexe qui dépend :

  •  de l'état d'enherbement (espèces des mauvaises herbes, stade de développement),
  •  de la culture (pure ou associée),
  •  de l'itinéraire technique pratiqué,
  •  des contraintes de calendrier cultural,
  •  de l'état de surface de la parcelle (type de sol, mode de travail du sol, humidité),
  •  du climat,
  •  de l'équipement disponible,
  •  des aspects économiques (rentabilité de l'opération, disponibilité monétaire),
  •  des possibilités d'approvisionnement pour les herbicides.

 Deux grands types de méthodes sont utilisées :

  •  Méthodes indirectes (préparation du sol, rotation des cultures...)
  •  Méthodes directes (lutte chimique avec épandage d'herbicides, lutte physique...)

Liste complète des articles